Montréal, le 16 avril - Venez nous rencontrer les 27 et 28 avril prochain à la Marina gosselin pour le lancement de la saison 2019 lors de l'Expo Voile !

La Fédération de voile du Québec sera présente avec le simulateur de voile de l'École de voile de Lachine pour vous faire découvrir les joies de la navigation et pour planifier vos prochaines formations.

Lors de cet événement il y aura beaucoup à faire, vous pourrez :

Monter à bord de plusieurs voiliers à flots de Bénéteau

Assister à plusieurs conférences gratuites sur les panneaux solaires, la planification d’un départ vers le sud et pourquoi y revenir, et les dessalinisateurs Spectra

Disposer de vos feux de signalisation périmés.

Profiter de rabais exceptionnels.

Économiser les TAXES sur les items à prix régulier* Si vous ne pouvez pas vous déplacer cette fin de semaine, vous pouvez tout de même profiter du rabais sur les taxes en utilisant le code promotionnel “TAXES” sur la boutique en ligne de la Marina Gosselin

Ne manquez pas cette occasion. Au plaisir de vous y rencontrer!

 

Expo_Voile_2019.png

La Fédération de voile du Québec (FVQ) fait une pierre deux coups pour développer le programme de survie au large (par Simon DuBois)

 

Cours Survie au large – 9 et 10 mars

Les 9 et 10 mars dernier avait lieu le premier cours de Survie au Large de l’année 2019. Ce cours offert par la Fédération de voile du Québec accueillait pour l’occasion plus d’une trentaine de participants venus de tous les coins du Québec, de l’Ontario et des Maritimes. Parmi le lot, on retrouvait des coureurs au large, des couples rêvant de partir autour du monde en famille, partir vers le sud et des marins tout simplement à la recherche du plus haut niveau de formation en sécurité et survie au large.

Pour l’occasion, la FVQ a fait appel à des instructeurs et navigateurs de renom avec le concours de Voile Canada et de la Fédération Française de Voile afin de desservir deux groupes, l’un en français et l’autre en anglais.

Le groupe francophone était mené par Andrew Liebmann et Luc Coquelin. Andrew un vétéran de l’industrie maritime et de Voile Canada compte sur un palmarès de course au large très impressionnant sur la côte ouest du pays : cinq Vic-Maui, deux Transpac, quatre Van Isle 360, et plusieurs autres courses. Il cumule également des expériences comme skipper, navigateur, chef de quart, officier de sécurité sur plusieurs types de bateaux allant du quillard aux navires marchands.

Luc est un coureur au large français de renommée mondial vivant en Guadeloupe. Il a couru six fois la Route du Rhum, terminant 3e en classe Rhum Mono en 2018 et 2e en 2010. Celui qui avait remporté la Transat Québec Saint-Malo en 2016 dans la classe Open s’est fait connaitre pour ses nombreux succès notamment dans la Transat des Alizés (1er, 1998), la Transcaraïbe (1er, 1999, 2000 et 2001), la Transat Jacques Vabres (4e, 2005). Lorsqu’il n’est pas en mode course, celui qui a plus de cinquante traversées de l’atlantique à sa fiche, forme des marins dans son école de voile et de navigation à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

Du côté anglophone, les instructeurs présents étaient aussi chevronnés. David Sutcliffe ce grand navigateur de course au large a navigué quatre course Oregon, six vic-Maui, deux Sydney-Hobart, quatre Van Isle 360 et bien d’autres. Il a aussi plusieurs expériences comme skipper, navigateur, notamment dans des conditions de mer agitées. David a aussi à son actif plusieurs formations d’instructeurs de Survie au large. Enfin, il fait actuellement partie de l’organisation de la course Vic-Maui.

Christof Marti a quant à lui navigué plus de 18 000 miles au travers de trois Maui-Vancouver, une Vic Maui et plusieurs autres courses. Il a enseigné la voile en tant qu’instructeur avancé Voile Canada et est titulaire de la certification RYA/MCA. Christof siège actuellement sur le conseil d’administration de BC Sailing avec comme responsabilité le programme de formation en quillard.

Une fin de semaine très chargée attendait nos participants. À l’horaire : hypothermie et risques en eau froide, situations d’homme à la mer, équipements de sécurité et de survie au large, avaries et incendies, communications au large, recherches et sauvetages, météo, gros temps et voiles tempêtes. Les participants avaient également la chance de faire des exercices pratiques avec les signaux de détresse et en piscines avec les radeaux de survies.

Selon Sabrina, venue de Matane, la formation est ESSENTIELLE; « C’est le fondement de la sécurité qui lui fera apprécier encore plus la voile ».

Selon Laurélyse, de Québec, la formation était très ENRICHISSANTE, grâce aux échanges de groupe, aux exercices pratiques et à l’expertise des instructeurs.

 

Programme de Développement d’instructeurs – 11 au 13 mars

 

Afin de profiter des installations et du rassemblement, la FVQ en collaboration avec Voile Canada et World Sailing avait également convié d’autres experts du domaine pour une clinique de développement pour instructeurs.

L’objectif en plus de partager les standards de l’industrie et les connaissances des experts était de former de nouveaux instructeurs québécois francophones pour mieux répondre à la demande du marché. Du nombre de candidats, on comptait l’expert météo québécois Benoit Villeneuve, Guy Boulanger et Claire Lemieux, tous deux instructeurs-évaluateurs de navigation croisières pour Voile Québec. Enfin, c’est avec un immense plaisir que la Fédération a aussi intégrer à ses rangs le marin de l’année 2018; celui qui s’est fait connaitre pour sa course autour du monde en 2017-2018, Simon DuBois.

Pour Simon, « c’est un plaisir de m’engager auprès de la communauté nautique du Québec pour le programme de Sécurité et Survie en Mer (SSAL). Je suis très excité par ce nouveau défi. La clinique m’a permis de rencontrer une communauté extraordinaire de gens passionnés qui ont à cœur la sécurité de nos marins. Le niveau de connaissance et d’expertise de ses gens était tout simplement exceptionnel. J’en sors grandit et encore mieux préparer pour les prochaines aventures et pour transférer mes connaissances aux autres ».

Les nouveaux candidats instructeurs étaient rassemblés parmi un panel extrêmement relevé avec des sommités du domaine incluant Gaël Simon du Québec, Eric Hill de la Nouvelle-Écosse, Ellen McPhail de l’Île du Prince Édouard, Jamie Gordon et Diane Reid de l’Ontario.

C’est donc dire que le Québec sera doté d’un super panel de formateurs pour améliorer l’offre de services pour les formations de survie au large.

Le programme de formation et d’accréditation est en préparation, si vous êtes intéressés à suivre cette formation en tant qu’individu ou si votre organisation aimerait organiser une formation avec les formateurs accrédités, veuillez contacter la Fédération de voile du Québec au 514 252-3097.