Pour sa tournée 2021, ce sont cinq destinations qui ont reçu la visite des six voiliers et des deux instructrices de Voile mobile, dans sa mission de promouvoir et d’enseigner la voile et la sécurité nautique. La saison a commencé en force dans la région de la Montérégie à Otterburn Park. Visitant cet endroit pour la 3e année consécutive, ce sont des jeunes marins expérimentés qui ont navigué sur la rivière Richelieu, dans un décor enchanteur au pied du mont St-Hilaire. 

 

Direction la Marina de Valleyfield dès la semaine suivante. Les deux semaines de camp de voile affichent complet bien avant notre arrivée à cet imposant port de plaisance situé au cœur de la ville de Salaberry-de-Valleyfield. Bien que les deux groupeCN50_7198_web.jpgs de jeunes âgés de 9 à 14 ans en soient à leur première expérience en voile légère, nombreux sont ceux qui connaissent déjà très bien le lac St-François. En effet, le mot s’est passé parmi les membres de la marina qui ont vite fait d’inscrire leurs enfants et petits enfants à Voile mobile ! Une belle journée chaude et ensoleillée a donc été l’occasion parfaite pour un dîner en expédition à la plage de l’Île aux Chats, guidé par nos jeunes explorateurs locaux. 

 

À moins de 5 km à vol d’oiseau, sur l’autre rive du lac St-François, se trouve Le Coteaux, plus spécifiquement son camping municipal qui accueille cette fois Voile mobile en format portes ouvertes pour des initiations d'environ une à deux heures. Aucun délai n’est trop court pour donner la piqûre de la voile et c’est encore une fois mission accomplie pour ce dernier week-end en Montérégie. 

 

Cap vers l’Est, la prochaine destination de Voile mobile est au Club Nautique de Baie-Comeau ! Les eaux froides et salées, les courants de marée, la houle venant du large sont autant de défis auxquels était prête à faire face l’équipe de Voile mobile. Mais le fleuve s’est plutôt montré des plus accueillants et a manifesté sa bienveillance avec une météo chaude et ensoleillée qui s’est maintenue jusqu’à la fin du séjour. Une seule journée a échappé à la règle : le samedi, le brouillard était si épais que les voiliers n’ont pu s’aventurer qu’à quelques mètres du brise-lame, sous peine de perdre totalement de vue l’entrée du bassin. C’est donc dans des conditions pratiquement parfaites que près d’une centaine de personnes ont été initiées à la voile pendant les 8 jours de Voile mobile au Club Nautique. Les initiations d’une journée, ouvertes à tous, ont donné l’occasion de former des groupes d’une très grande étendue d’âge, de 8 ans à 70 ans ! Mais le point marquant de la navigation à voile sur le fleuve St-Laurent reste probablement, dans la tête des jeunes marins, la découverte de la faune marine très riche et qui peut être facilement observée à travers ses eaux vertes et transparentes. Étoiles de mer, oursins, crabes, bernard l’hermite, homard, poissons, phoques et même un petit rorqual ont été notés au carnet des observations. 

 

DIMG_5969.jpgernier arrêt de la tournée 2021 de Voile mobile, c’est à la municipalité de Ferland-et-Boileau, dans la région du Saguenay, qu’est installée la remorque. Une petite plage bordant le majestueux lac Ha! Ha!, aux cœurs des montagnes, constitue l’endroit parfait pour terminer le mois d’août en beauté. Cette fois, c’est une énergie 100% masculine qui se dégage du groupe de douze garçons de 8 à 10 ans. Ils n’ont peur de rien et ont de l’énergie à revendre ! Et c’est parfait parce qu’ils comprennent vite les manœuvres de base et tous les jours, le groupe s’aventure plus loin sur le lac. 

 

Le récit des aventures de Voile mobile vous inspire et vous aimeriez recevoir la visite de notre programme dans votre collectivité ? Informez-vous dès maintenant dans la section ‘’programme de formation’’ sur notre site web pour notre tournée 2022 : https://www.voile.qc.ca/fr/formation/programmes-de-formation/voile-mobile

 

Aller au haut